Rencontre d’écrivain avec Velibor Colic, animée par Bernard Magnier, Jeudi 22 avril à 18h30 à la Librairie Apostrophe


Velibor Colic, né en 1964 en Bosnie, dans une ville qui aujourd’hui n’existe plus, vit aujourd’hui à Douarnenez. C’est sans doute la guerre qui a fait de Velibor Colic un écrivain à part entière. Jeune chroniqueur radiophonique, il s’est retrouvé enrôlé comme soldat de l’armée bosniaque dans les pires moments de la guerre. Il déserte l’armée croato-bosniaque en 1992, est fait prisonnier, s’enfuit et se réfugie en France. Il vivra longtemps à Strasbourg, où il travaillera dans une bibliothèque et collaborera aux Dernières nouvelles d’Alsace. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages en serbo-croate dont Les Bosniaques, ou La vie fantasmagoriquement brève et étrange d'Amadeo Modigliani, traduits en français par Mireille Robin.

Archanges (roman a capella) est son premier ouvrage écrit directement en français. Velibor Colic a abandonné sa langue maternelle mais poursuit son investigation littéraire : dépecer la barbarie, la jeter en pâture aux consciences, à ceux qui n'ont pas peur de voir la réalité. Il parle de la guerre, de toutes les guerres, à mots crus, et fait chavirer sa narration du côté de la parabole, presque de la science-fiction.

Bibliographie :
Archanges (roman a capella), Gaïa, 2008
Perdido, Le Serpent à plume, 2005
Mother funker, Le Serpent noir, 2001
La vie fantasmagoriquement brève et étrange d’Amadeo Modigliani, Le Serpent à plume, 1995/2005
Chroniques des oubliés, Ed. de la Digitale, 1994 ; Le Serpent à plume, 1996
Les Bosniaques, Galilée, 1993 ; Le Serpent à plume, 1994

Les rencontres d’écrivains bénéficient du soutien de la D.R.A.C. Champagne-Ardenne.

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire