Lumière d'affiches, 17 décembre 2009


Ondine poudre d’amidon garantie absolument pure
AMIDONNERIE DE France
18-- ?, 1,51 x 1,01 m, Coll. Dutailly

Misti est le pseudonyme de Ferdinand Mifliez, illustrateur et affichiste né en 1865. Il semble avoir débuté en 1890 comme lithographe dans l’atelier Chaix dont Jules Chéret est le directeur artistique. Il crée de nombreuses affiches pour les grands magasins et les cycles. Il expose fréquemment au Salon des Artistes français où son travail est récompensé en 1907. Il meurt en 1923.
Ondine, poudre d’amidon garantie absolument pure montre une mère assise portant son enfant sur ses genoux. La position des personnages et le décor décrivent l’action quotidienne de la toilette et du changement des langes de bébé. Le terme de « bébé » est relativement récent. Il vient de l’anglais « baby », apparu au dix-huitième siècle, repris en France à la Révolution et plébiscité à la Belle Epoque.
Le produit est présenté en situation sur le meuble de toilette tandis que la mère l’applique avec du coton sur les fesses de son bébé. Le caractère incongru de cette affiche réside dans la transposition des visages sous forme de soleil comme dans un dessin d’enfant, Misti affirme ainsi le naturel du produit en recourrant à cette source d’énergie, symbolique de la vie. L’auteur joue des vertus blanchissantes connues de l’amidon. Les contrastes de valeurs entre le fond noir et les formes grises et blanches soulignent la pureté de la poudre. L’enfant apporte au produit une caution intangible. Epanouie, avec Ondine, toute la famille rayonne de bonheur !


Julia Vaillant, Pôle graphisme de la Ville de Chaumont

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire