Dernière minute : Le Hall ouvre ses portes ! Situé au rez-de-chaussée des silos, c’est plus de 2 500 documents en accès libre, avec un accent mis sur les dernières acquisitions de la médiathèque et les parutions récentes. De quoi faire votre choix en toute liberté en flânant dans les rayons !

Spectacle - Le Nouveau Relax - Mar. 5 déc. 2017

http://www.calameo.com/read/000007811171fdf224b
mardi 5 décembre 2017
à
20 h 30

au Nouveau relax *

ENTRÉE PAYANTE
vous présente

"Quichotte ou le vertige de Sancho"
Adaptation, mise en scène et scénographie de Régis Hebette
 
 A partir de 13 ans Durée : 1h35

1605 : le monde occidental bascule vers le pragmatisme rationaliste et l’efficacité. Pour combattre ce nouvel « âge de fer » et « les temps calamiteux » qu’il promeut, le modeste seigneur Quesada décide de se faire armer chevalier et de devenir Don Quichotte. Le paysan Sancho Panza accepte de devenir son écuyer et de l’accompagner dans son invraisemblable mission. Inaptes à l’aventure l’un sans l’autre, ils s’ouvrent ensemble les portes d’une immortelle renommée. Le roman de Cervantès n’est pas une apologie du rêve, mais l’affirmation poétique du pouvoir de transformation que recèlent nos imaginaires. Ce ne sont pas les idées de notre chevalier qui le rendent admirable, elles sont bien trop paradoxales, et ce ne sont pas non plus ses combats car malgré son courage il s’y montre bien trop souvent pathétique ; ce qui fait de Don Quichotte une figure troublante et dynamique, c’est sa capacité à répondre « mot pour mot, fiction pour fiction » au discours de son temps. Aux côtés d’un maître halluciné, Sancho va connaître une expérience initiatique qui le transformera. Don Quichotte ou le vertige de Sancho est le récit de cette transformation.

Régis Hebette




Renseignements et réservation :

https://www.lenouveaurelax.fr/ 
Le Nouveau relax
15bis, rue Lévy Alphandéry
52000 Chaumont

Tél : 03 25 01 68 80



N'hésitez pas à laisser vos commentaires, par le biais de notre blog, sur notre programmation 2017 ...

Réactions :

0 commentaires :

Publier un commentaire