Coups de coeur, Section audiovisuel, décembre 2011(2)

Vénus noire

un film de Abdellatif Kechiche
DVD/F/KEC



L'histoire : La trajectoire douloureuse de Sarah Baartman, femme-esclave ramenée en 1810 d'Afrique du Sud vers la vieille Europe. Du public londonien des foires aux monstres, en passant par les salons libertins parisiens et jusqu'à l'Académie Royale de Médecine, cette femme va subir tous les outrages, toutes les exhibitions possibles.

Après l'exhibition scientifique, Kechiche revient cinq ans en arrière, à -Piccadilly, où la Vénus hottentote est montrée dans un établissement forain. Cette séquence déroule l'intégralité du spectacle monté à l'intention du public populaire londonien. Caezar (Andre Jacobs), un Afrikaner venu du Cap avec Saartjie, la fait passer pour une créature semi-sauvage. Kechiche filme avec attention la résignation parfois traversée de colère de la jeune femme, l'entrain forcé de Caezar et les réactions de la foule.



Bernard Lavilliers
Causes perdues et musiques tropicales
099.2 LAV




L'histoire vaut d'être racontée car elle est signifiante : le titre du disque viendrait d'une lointaine conversation entre un chanteur baroudeur et un feu chef d'Etat, François Mitterrand. « Et vous Bernard, que faites-vous en ce moment ? -- Comme d'habitude : je chante des causes perdues sur des musiques tropicales... »

Couleur et philosophie. Lavilliers ne cherche plus à étonner qui que ce soit, il affiche ses fondamentaux et il a raison. A 64 ans, sa voix chaude et posée dessine le tableau d'un monde parfaitement sombre. Le regard est acéré, le mot précis. L'esclavage du nouveau siècle hante le propos - y compris l'esclavage économique des exilés volontaires venus s'échouer dans les taudis de l'Europe. Causes perdues, sans doute... (Télérama)

Un regard de mômes, Exposition, Section Jeunesse

La section jeunesse vous invite à découvrir jusqu'au 28 janvier l'exposition "Un regard de mômes" de la globe-trotteuse chaumontaise Céline Ravier.

Elle nous fait voyager au cœur des « Mômes du monde ». Ce qui la touche le plus, c'est de voir dans ces regards d'enfants la force d'un « Je suis là. Et bien là ».
"Les enfants posent spontanément ou ils s’échappent devant l’objectif, il y a très souvent une forme de jeu qui s’installe et qui permet de créer le lien, et de saisir leurs regards, si entiers et francs".
Céline Ravier a échangé avec le public des Silos ces jeudi 22 et vendredi 23 décembre. Ce fut l'occasion de revenir sur la rencontre à l'origine de la photographie de l'affiche :


Coups de coeur, Section jeunesse, décembre 2011

Michka
Marie Colmont et Olivier Tallec
Père Castor / Flammarion, 2011
AJ / COL / m




En 1941, les éditions Flammarion publient "Michka", une histoire de Noël écrite par Marie Colmont (1895-1948) et illustrée par Feodor Rojankovsky (1891-1970). L'auteure y raconte l'histoire d'un ours en peluche qui s'enfuit de chez sa maîtresse qui le maltraite. Il se retrouve dans la neige et le froid et découvre avec délice le monde qui l'entoure. Sur son chemin, il rencontre le renne de Noël qui tire son traîneau chargé de jouets. Michka décide de l'aider dans sa distribution de cadeaux, mais à la dernière maison, une cabane misérable, il ne reste plus de jouet. Alors Michka fait don de ce qu'il a de plus cher : sa liberté.

Cet album a connu un grand succès et fut à de nombreuses reprises réédité dans la collection du Père Castor. Gérard Franquin a proposé une nouvelle version illustrée dans les années 90 largement inspirée par le style de Feodor Rojankovsky.
En cette fin d'année 2011, les éditions Flammarion ont insuflé un vent de liberté à l'histoire en confiant à Olivier Tallec la nouvelle version illustrée des aventures de l'ourson Michka. Le pari n'était pas risqué ; Olivier Tallec est un illustrateur de talent qui a déjà publié plus de 60 ouvrages pour la jeunesse. Tout en sobriété, il livre de grandes images de la campagne enneigée et campe un ourson qui se donne les clefs de son destin d'un pas décidé.

Le mystère de Ferdinand
Mim et Rémi Courgeon
Milan, 2011
AJ / MIM / m




Une nuit, Martin et sa grand-mère quittent leur triste ville pour chercher le bonheur dans les montagnes. A la recherche d'un chalet, ils s'égarent dans la forêt et passent leur première nuit dehors dans le froid, le ventre vide et tremblant de peur. Le matin ils sont réveillés par un homme à la carrure imposante, armé d'une hache et accompagné d'un loup blanc. Il s'appelle Ferdinand et loin d'être méchant, il les aide à trouver leur chalet et à s'installer dans la montagne. Martin et sa grand-mère se lient d'amitié avec lui. Ils admirent les récits de ses voyages autour du monde et ses talents d'ébénistes lorsqu'il fabrique des objets en bois. Mais à l'approche des fêtes de Noël, Ferdinand se montre soucieux, affaibli et disparaît régulièrement. Il finit par décliner leur invitation pour le réveillon. Quel secret cache Ferdinand ? Martin et sa grand-mère décident de le découvrir ce 24 décembre.





Imaginations hivernales, Exposition du 1er au 31 décembre 2011, Section jeunesse

Depuis le 1er décembre les élèves des ateliers Roux Champion exposent leurs travaux aux Silos. Les enfants et les adultes inspirés par des ouvrages sur le thème de l'hiver et de Noël, issus des collections de la médiathèque, ont travaillé depuis plusieurs mois avec Odile Dechanet, artiste-peintre et présidente des Ateliers Roux Champion.

Voici quelques photos de leurs créations qui seront exposées jusqu'au 31 décembre en Section jeunesse avec un grand choix de livres sur Noël :













Ces créations vous inspirent ?
Des crayons de couleur et des papiers sont à votre disposition dans l'Univers de Noël du 3ème étage pour livrer vous aussi votre interprétation de l'hiver...




Coups de coeur, Section adultes, décembre 2011 (2)

Histoire naturelle : plus de 5.000 entrées en couleurs

Flammarion. - 574.5 HIS




De la bactérie aux mammifères, en passant par les végétaux et les minéraux, cet ouvrage de référence propose un tour d'horizon complet des éléments constitutifs du patrimoine naturel. Plus de 5.000 illustrations complètent cette encyclopédie du monde du vivant.



Chambaz, Bernard. - Marathon(s)
Le Seuil. - 796.42 CHA




La beauté singulière de cette épreuve nommée marathon est représentée à travers une centaine de photographies dans cet ouvrage qui rappelle ses origines à la fois historiques et mythiques. Les marathons olympiques sont évoquées, avec exploits et défaillances de leurs héros, ainsi que les courses les plus réputées sur les cinq continents.
 

Coups de coeur, Section audiovisuel, décembre 2011

Tron : l'héritage

un film de Joseph Kosinski
DVD/F/KOS



L'histoire : Sam Flynn, un jeune homme rebelle de 27 ans, est hanté par la mystérieuse disparition de son père, Kevin Flynn, qui fut autrefois le meilleur créateur de jeux vidéo du monde. Cherchant à percer ce mystère, il se retrouve soudainement aspiré dans un monde de redoutables programmes et de jeux mortels, celui-là même où son père vit enfermé depuis 20 ans. Avec l'aide de Quorra, une farouche guerrière, père et fils s'engagent dans un périlleux voyage, à travers un cyber univers époustouflant, créé par Kevin lui-même et regorgeant de véhicules, d'armes et de paysages extraordinaires - un univers plus avancé technologiquement et plus dangereux que jamais...
Avec Tron l'héritage, Joseph Kosinski signe sa première réalisation de long-métrage et propulse le spectateur dans un cyber univers plus sombre, avec un design high-tech extra luminescent et une structure beaucoup plus spectaculaire et complexe. (L'écran Fantastique)


Sting. - If on a winter's night...

2.STI



Sting, à travers les mots des autres et ses propres mots semble parler de lui. Il invite à découvrir le décor de son enfance comme pour donner à imaginer ses rêves d’enfance. Sans doute le titre le plus représentatif de cet album inclassable est « Lullaby for an anxious chlid » (Berceuse pour un enfant inquiet). Seule composition inédite de l’album, composée à quatre mains avec Dominic Miller, elle semble être la clé d’un disque plus personnel où Sting s’adresse à un enfant qu’on devine être Gordon Sumner, son vrai nom.
 Il est en tout cas l’un des albums les plus audacieux. A écouter au coin du feu. (Ramdam)

Coups de coeur, Section adultes, décembre 2011

Ronchey, Silvia. - Portraits exquis : vies plus que vraies de personnages illustres

Arléa. - 920 RON


Flaubert et sa robe de chambre écarlate, Borges qui voyait le paradis comme une bibliothèque, Pythagore qui caressait les ours. Et saint Augustin, Balzac, Marc Aurèle, Freud, Kerouac, Thérèse d'Avila, Voltaire, Zénon, Schopenhauer, Sénèque...

Ces micro-biographies sont autant de médaillons emblématiques et inattendus de l'esprit et du style d'un auteur. Chaque portrait est une mosaïque de citations, de détails insoupçonnés, minutieusement choisis par Silvia Ronchey, retaillés, enchâssés, comme les fragments épars d'une vaste fresque où sont réunies les plus grandes figures de la pensée et des lettres.



Histoire de la virilité : de l'Antiquité aux Lumières. 1, L'invention de la virilité
Le Seuil. - 305.31 HIS(1)



La virilité est envisagée dans tous ses aspects par des spécialistes de l'histoire des mentalités et des représentations dans un parcours à travers les âges. Organisée autour de figures symboliques (le militaire, le politique, le jeune garçon, l'homosexuel, etc.), convoquant tous les imaginaires (littérature, cinéma, etc.), cette encyclopédie de l'homme viril lève un certain nombre de tabous.



Heure de musique, Section audiovisuel, vendredi 9 décembre à 18h

Consort de violes :

La vie aventureuse de Francis Trégian - inspiré du livre d'Anne Cuneo « Le trajet d'une rivière »

Racontée par André Beuchot

Au fil de l'histoire, le consort de violes de gambe constitué par Evelyne Peudon, retrace musicalement ce long périple. On y croise à notre tour les principaux compositeurs rencontrés par Francis Tregian, et quelques autres dont le spièces pour violes mérites d'être écoutées.

 


Violes de gambes : Gwenaëlle Cabille, Catherine Jean, Evelyne Peudon, Christopher Coggill, Alain Gervreau


Retour sur le Salon Du Livre de Chaumont en photos : Remise des Prix des Concours Littéraires

Les prix ont été offerts et remis par des représentants de la Caisse de Crédit Mutuel de Chaumont, de gauche à droite sur la première photo : Pascal DobbelaèreJean-Michel Figard  et Jacky Fréchin. Micros en mains sur la même photo, Abdelkader Djemaï (auteur et président des jurys) et  Anne Duvoy (présidente de l'association Au coeur des mots et membre des jurys) ont lu les textes des lauréats à l'issue de la remise des prix.

      © Richard Pelletier
      © Richard Pelletier
      © Richard Pelletier
      © Richard Pelletier

      © Richard Pelletier
      © Richard Pelletier